pont-chinois Index du Forum

pont-chinois
Forum du club d'échecs d'Issy-Les-Moulineaux

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Présence d'une féminine en Nat.2

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pont-chinois Index du Forum -> pont-chinois -> Divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
André M.


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 5 176

MessagePosté le: Jeu 24 Mai - 09:16 (2018)    Sujet du message: Présence d'une féminine en Nat.2 Répondre en citant

vis de Simon ROBY de la Ligue de Lorraine
"........Bonjour à tous,
En destination de ce mail, il y a un contact dans chaque club ayant eu une équipe en Nationale 2 adultes cette saison.
Dans cette compétition, une féminine française est obligatoire pour chaque match. Cette règle de la fédération est faite pour promouvoir le jeu d’échecs chez les femmes. Le problème arrive depuis que de nombreux clubs « amateurs » entrent dans cette compétition.
En effet, je doute de la réussite de cette manœuvre lorsque on « force » cette féminine à faire 200 km (ou plus) pour perdre en 30 minutes contre son homologue beaucoup plus forte, puis attendre 4h, au minimum, pour que les autres parties se termine. Souvent deux personnes sont victimes de cette règle, à chaque match… Et ce sont le plus souvent les femmes…
Avec les années, j’ai surtout vu des féminines qui en ont eu marre, qui ont arrêté de jouer en N2, voire complètement…
Si cette règle n’existait pas, la femme moins expérimentée pourrait simplement jouer dans une compétition régionale pour s’épanouir complètement.
On ne parle pas des clubs ayant seulement une ou 2 féminines, qui sont forcés aux forfaits sportifs en cas de leur absence.
Enfin, à cause de cette règle, certains groupes de N2 se vident… Cela va donc à l‘encontre de a compétition !
Je vais demander sous forme d’une pétition, ou autre, la suppression de la féminine obligatoire. Mais pour cela, il faut un maximum de soutien. Le but n’est pas de faire un débat, ni de vous prendre du temps. Ainsi juste une réponse « oui » ou « non » avec le nom du club, me suffit (Eviter les « répondre à tous » pour vos collègues). Je pense que chacun a déjà son avis sur le sujet. J’enverrai donc la demande, en signant avec le nom de tous les clubs qui m’auront répondu positivement.
Merci d’avance pour votre réponse, positive ou négative.
Bien cordialement.             Simon ROBY........."


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 24 Mai - 09:16 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
André M.


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 5 176

MessagePosté le: Ven 25 Mai - 09:14 (2018)    Sujet du message: Présence d'une féminine en Nat.2 Répondre en citant

Avis de Sylvain RAVOT de Lyon Oullins
".......Bonjour à tous,
Je ne suis pas sûr que la méthode de la pétition soit la bonne mais ce sujet mérite d'être débattu. Je vais essayer d'être court.
Tout d'abord c'est une clause décriée par de nombreuses personnes depuis bien longtemps. Elle mérite donc qu'on s'y intéresse.
La féminine obligatoire a été supprimée en N3. Pourquoi ? A priori parce que les inconvénients étaient supérieurs aux avantages.
Pourtant on retrouve exactement les mêmes problématiques en N2, et dans une mesure un peu moindre en N1 et en Top 12.
Considère-t-on que dans les 3 premières divisions, les avantages sont plus nombreux que les inconvénients ? C'est subjectif.
Considère-t-on que si on la supprime il y a une risque que des joueuses ne reprennent pas leur licence ? Cette clause serait un moyen bien artificiel de les retenir alors...
Certains clubs en pâtissent effectivement moins, mais d'autres en pâtissent autant que ce qui se passait en N3.
Il n'est pas rare que la joueuse soit présente par obligation, hélas :-( C'est une réalité, depuis longtemps.
J'ai lu que les clubs qui avaient ces difficultés seraient de vilains petits canards, et que ça serait possiblement dû aux "mentalités de certaines personnes pathétiques".
Si c'est probablement le cas en quelques rares occasions, je suis désolé de penser que la réalité globale est plus nuancée et plus compliquée que ce raccourci caricatural.
En particulier ce n'est pas du tout simple pour un club d'avoir une joueuse classée à plus de 1800. Qu'il s'agisse de la former, ou de la recruter.
Pour info actuellement la 100e joueuse française active est classée 1864. La 200e joueuse est classée 1704.
En moyenne il n'y a donc que 2 joueuses classées à plus de 1704 dans chaque département... Autant dire une perle rare.
Personnellement, peut-être parce que je suis entraîneur mais je suis sûr que plein de joueurs ont exactement le même avis, je trouve que l'un des problèmes majeurs est sportif : un écart de niveau souvent conséquent au 8e échiquier.
On pourrait faire la moyenne des écarts sur les saisons passées, ce serait éloquent.
Cet écart de niveau, lorsqu'il devient trop conséquent, n'est agréable pour aucun des deux joueurs/joueuses. Encore moins quand ils/elles ont fait 400 km pour venir jouer.
Vous me direz que l'on rencontre parfois un grand écart aussi sur d'autres échiquiers. En effet, mais ça ne vient que de la différence de niveau entre les 2 équipes, pas d'une clause du règlement.
Pour conclure, je mentionnerais juste :
- que dans notre club tout va bien au niveau des féminines, on a le label féminin, on fait des actions pour elles et on a la chance d'avoir formé la vice-championne de France Minimes 2018
- que je suis favorable à ce que les joueuses affrontent les joueurs le plus souvent possible, c'est essentiel pour leur progression, mais pas via cette étrange clause obligatoire en interclubs
J'ai l'impression que notre objectif à tous c'est qu'il y ait de plus en plus de joueuses qui atteignent un niveau mixte leur permettant de jouer en Top 12, N1 et N2, mais ce n'est pas cette clause qui va les y aider.
A la limite au contraire, si la clause disparaît elles seront plus susceptibles de chercher à progresser pour pouvoir jouer dans ces divisions sans profiter d'une clause de règlement.
Salutations échiquéennes,   Sylvain Ravot    Echiquier des Lions - Lyon Oullins............"


Revenir en haut
André M.


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 5 176

MessagePosté le: Ven 25 Mai - 09:59 (2018)    Sujet du message: Présence d'une féminine en Nat.2 Répondre en citant

Avis de Vincent CAMI du Havre
".........Bonjour à tous ,
Le terme « obligation » parle malheureusement de lui même .
En ce qui nous concerne, nous avons utilisé 3 féminines pour un seul échiquier en N2 cette saison . Résultat : 1 point marqué par forfait et 1 point marqué grâce à une féminine dont la licence avait été prise 1 semaine avant et qui ne connaissait que le déplacement des pions !!
Nos 3 féminines étaient ravies de jouer , le restant de l équipe était ravi de les avoir, mais sportivement il n y avait malheureusement que très peu d intérêt .
Nous avons refusé en début de saison de payer pour echiquier féminin compétitif, car très peu de moyens mais surtout nous préférions laisse leur chance aux filles du club ( même moins fortes ) . Cependant , les prétentions de certaines joueuses ( au niveau égal à 1700)sont risibles ...
C est cette obligation qui fait fleurir sur le site de la FFE les annonces du type : club de N2 cherche féminine ... conditions en message privé !!
Nous serions ravis de rencontrer un jour une équipe de 8 féminines en N2 .
L’argument de Mr Baudin ,concernant « les clubs qui ont des difficultés à recruter », m a fait tomber de ma chaise , mais peut être que la pression de l organisation du top 12 le fait parler ainsi 
Vincent Cami      Président de Saint Thomas Echecs Le Havre          N2 groupe Ouest


Revenir en haut
BZH92
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 02 Mai 2012
Messages: 3 982

MessagePosté le: Ven 25 Mai - 17:52 (2018)    Sujet du message: Présence d'une féminine en Nat.2 Répondre en citant

C'est un marronnier.
Le label féminin ne résout pas vraiment les problèmes. Le club de sautron a le label club formateur et label féminin. Le nombre de féminines est donc relativement élevé mais en fait, il n'y a qu'une seule bonne joueuse à 1900 et toutes les autres plafonnent à 1200.


Revenir en haut
André M.


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 5 176

MessagePosté le: Sam 26 Mai - 09:17 (2018)    Sujet du message: Présence d'une féminine en Nat.2 Répondre en citant

Avis du Club d'Henin-Beaumont

Le club d'Henin Beaumont est pour la  suppression de la féminine en N2
Je vous explique pourquoi :
Nous ne sommes pas un club "riche"  et nous ne pouvons pas nous "payer" une féminine débauchée dans un autre club ce que d'autres font sans jamais former une seule joueuse.......
Donc depuis des années nous essayons de former des jeunes joueuses  mais malheureusement en les obligeant  à jouer en Nationale 2 elle finissent par être dégoutées de tout perdre , d'avoir de longs déplacements qui prennent parfois un week-end entier.....  tout çà pour jouer en tout  30 min et  elles  finissent par arrêter de venir au club au bout de quelques saisons...
Je pense que les faire jouer en Régionale  ou dans une autre catégorie qui leur serait  plus appropriée  , c'est à dire une compétiition ou elles pourraient avoir un score de 50%  leur serait plus profitable
Pour notre par, nous jouons en N2 depuis très longtemps et cette règle de la féminine obligatoire en N2 ne nous à pas permis de fidéliser nos féminines....bien au contraire...
Je ne sais pas si  la question est à l'ordre du jour pour la FFE..... mais je pense qu'une étude sérieuse des impacts que cette règle  a sur la fidélisation des féminines devraient être à l'étude.....
Cordialement   Philippe Broutin


Revenir en haut
André M.


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 5 176

MessagePosté le: Dim 27 Mai - 11:10 (2018)    Sujet du message: Présence d'une féminine en Nat.2 Répondre en citant

Réponse de Jocelyne WOLFANGEL, responsable des féminines à la FFE
".......... Bien évidemment,je préfère m'adresser à tous, en ce qui concerne ce sondage qui concerne la place des  femmes .
   En tant que DNF, je me permets plusieurs  remarques:
   La FFE mène de nombreuses actions pour promouvoir la participation des femmes à la vie échiquéenne et  la présence obligatoire d'au moins une femme   dans les interclubs  est l'une d'elles. 
   Cela  a permis  aux clubs actifs de garder  leurs joueuses  et sans doute d'en faire venir d'autres. 
   Les clubs qui mènent des actions en amont  afin d' augmenter  leurs effectifs féminins  jeunes et adultes,ne se posent  généralement pas ce genre de question. 
   D'ailleurs les préconisations du ministère sont   claires  sur l'intégration maximale des femmes dans  le sport. 
   Je remercie tous les clubs, de plus en plus  nombreux, qui ont bien compris l'importance de donner une place aux femmes dans leur club; merci  également au  président du club de Brest USAM  qui a bien  exprimé son opinion et affiché sa détermination .  
   Il est l'un des  nombreux clubs qui  réussit  à participer à  de nombreuses compétitions incluant les femmes.Comme le dit  Frédéric Baudin, la vie du club,  c'est l' affaire  de tous! Les femmes restent dans les clubs  quand elles y trouvent  une vraie place!
   Votre réflexion  tendrait à montrer  que les femmes  sont là uniquement  par obligation, qu'elles  ne  jouent pas assez bien et  ne se sentent pas concernées par les matchs disputés par leurs coéquipiers... 
   Qu'en est-il lorsqu'un  homme a perdu rapidement? Se pose-t-on la question? D'ailleurs, dans certaines équipes, les femmes de N2 jouent  depuis  plusieurs années  et sont ravies d'avoir l'opportunité de disputer ces matchs, avec leur équipe, pour leur club! 
   C'est aussi l'occasion pour les femmes de se rencontrer...C'est également   en jouant à un certain niveau que l'on peut   progresser.  
Je me permets d'exprimer  ma désapprobation quant à la méthode utilisée: sondage un peu secret, vite fait," oui, non", genre  micro trottoir  ,sans débat, réflexion  ou échanges  possibles  entre les dirigeants concernées  puis, pétition sans, bien sûr, inclure les joueuses de ces équipes ! 
   A la FFE, nous ne fonctionnons pas de cette façon pour  faire progresser  les échecs.
   Vous l'avez compris, pour ce qui me concerne,il n'est pas question  de  vouloir changer le règlement et retirer ainsi  aux femmes cette possibilité de participer à la compétition de bon niveau  pour  leur club . 
   Je termine en remerciant  tous  les dirigeants qui oeuvrent depuis des années pour que les femmes  aient une vraie place dans leurs clubs .
Cordialement.      Jocelyne Wolfangel          DNF FFE


Revenir en haut
André M.


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 5 176

MessagePosté le: Mer 30 Mai - 19:05 (2018)    Sujet du message: Présence d'une féminine en Nat.2 Répondre en citant

Avis de Simon ROBY de Thionville

Bonjour,
En m’excusant pour mon retard... voici les « résultats » pour le moment. 
11 clubs pour la suppression
4 club contre
2 club qui souligne le problème mais qui souhaite une solution intermédiaire 
Dans ces solutions intermédiaires, j’ai noté la suppression du « -1F » pour l’absence de féminine, ou l’absence d’amende pour forfait sportif en cas d’absence de féminine.
Comme je préfère les récompenses aux sanctions quand il s’agit de promouvoir une cause, je propose aussi la solution intermédiaire suivante :
Suppression de la féminine en N2 MAIS on rajoute 1 point à une équipe qui a fait jouer au moins une féminine dans la moitié des matchs du championnat et 2 points point si l’équipe l’a fait pendant tous les matchs du championnat. 
Cela permettrait de promouvoir les clubs qui forment les féminines sans sanctionner les autres. Peut être qu’il faut changer le nombre de points, c’est juste une idée.
Je finis par dire que finalement ces échanges ont fait ressortir des idées positives. Le but de chaque club m’ayant répondu est vraiment d’améliorer les choses en France. 
En attendant les réponses des retardataires! 

A bientôt.       Simon Roby


Revenir en haut
André M.


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 5 176

MessagePosté le: Jeu 31 Mai - 16:35 (2018)    Sujet du message: Présence d'une féminine en Nat.2 Répondre en citant

Avis de Yannick BERTHELOT de la Bruffière

".......Bonjour à tous
La féminine imposée en N2 et au dessus est pour moi une aberration, cela n'a rien apporté de plus sur le niveau des féminines. 
Ce règlement  apporte beaucoup de dérives et seul les clubs fortunés peuvent "s'offrir" une féminine de haut niveau. 
Je suis pour la suppression de ce règlement et d'ailleurs lorsque l'on discute sur ce sujet presque tous les clubs sont contre ce règlement.
Cordialement     Yannick Berthelot......."


Revenir en haut
André M.


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 5 176

MessagePosté le: Dim 3 Juin - 15:32 (2018)    Sujet du message: Présence d'une féminine en Nat.2 Répondre en citant

Réponse de JM LEBRET du Club de Lille
"......Bonjour,
Je me décide enfin à répondre, car d'ordinaire j'ai horreur de répondre à ce type d'enquête ou il faudrait dire si l'on est pour ou contre, d'accord ou pas d'accord, blanc ou noir ... (bon je sais à un moment donné, on doit toujours choisir sa couleur surtout pour jouer une partie ;-).
Pour le club de Lille, les premières années où ce règlement a été mis en place ont été difficiles à gérer (je vous passerai les détails).
Mais comme la politique de notre club est de ne payer aucun joueur fusse la féminine, nous n'avons pas eu d'autre choix que de les former et de les inciter à participer aux compétitions mais aussi à la vie du club.
Et de ce point de vue l'obligation d'avoir une féminine nous a fait beaucoup de bien puisque nous avons 18% de féminines licenciées A dans le club.
Nous avons une équipe en N1 F qui aurait pu créer la surprise et monter en Top 12, une arbitre FIDE, de nombreuses joueuses championnes de ligue, et même une qui a été deux fois vice-championne de sa catégorie.
Trois femmes sont au Comité Directeur dont une membre du bureau.
Et la FFE nous a décerné le label féminin.
Est-ce que tout cela aurait été possible s'il n'y avait pas eu cette obligation, je ne le crois pas.
Je comprends que certains clubs ne voient ça que comme une contrainte, mais tout peut changer dès lors que vous voyez cette obligation comme une opportunité de faire progresser la présence des féminines dans tous les domaines de notre jeu.
Puisqu'il faut se ranger dans un camp, je fais partie de ceux qui sont pour le maintien de la féminine en N2 et divisions supérieures.
Et certainement pas pour une suppression sans aucune autre mesure visant à favoriser la présence des féminines dans le jeu d'échecs.
Bien cordialement,     JM Lebret        LUC EDN


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:44 (2018)    Sujet du message: Présence d'une féminine en Nat.2

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    pont-chinois Index du Forum -> pont-chinois -> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com